CEAS

Partcipation

En 2011, pour exemple, les équipes du CEAS ont initié un atelier d’élaboration d’un calendrier 2012. Il a été mené par un groupe d’allocataires du RSA. Au delà de la dimension d’expression créatrice, il s’agissait de s’organiser en groupe, de gérer un planning de fabrication, de participer au maintien d’une cohésion au projet commun, d’aborder la partie budgétaire de l’impression du calendrier, autant de mises en situation concrètes qui ont abouti à ce calendrier. Cet atelier s’est déroulé sur 5 séances.


calendrier-ceas


C’est au travers d’un exercice de photographies dans lequel le thème choisi par les personnes était « La Ville de Nice » que les participants ont pu dérouler le processus créatif au-delà des temps impartis à l’atelier. En effet, il s’agissait pour les personnes de déployer une autonomie dans la ville afin d’apporter un regard particulier sur leur environnement qu’il soit familier ou pas.

L’association Mosaïcités a également développé son projet selon un modèle participatif. Faire avec et pour les habitants pour que chacun s’approprie son cadre de vie, améliore son environnement et prenne soin de l’autre. Les mosaïques réalisées par les locataires d’un bailleur, les enfants des écoles, les habitants d’un quartier. Les oeuvres toujours intactes posées sur les façades des bâtiments, sur les clôtures des écoles, sur des bancs publics, témoignent de l’importance de la participation.

Dans le même principe, les prémices de l’action IGLOO, ont permit à des « eskimos » de se saisir d’une problématique et d’y apporter solution. De leurs propres initiatives, c’est constitué un groupe d’habitants qui souhaitait remettre en état des espaces de parking délaissés pour pouvoir les utiliser ensuite. La réhabilitation des garages de l’impasse Jules Michel à Nice Est, réalisée en 2015, a démontré que la participation n’est pas qu’un concept! Ces garages depuis restent particulièrement respectés, entretenus et occupés paisiblement…

Nous pourrions citer encore les initiatives de l’Université Populaire des Parents, mobilisation participative par excellence, puis la dernière Université Populaire des Jeunes…

En 2015, deux étudiants en DEIS de l’Université de Nice Sophia Antipolis et de l’IESTS, ont assuré une étude à partir d’une commande simple: La « participation, comment ça marche? ». Si nous étions résolument « participatifs », il s’agissait de comprendre notre recette !Avec l’aimable autorisation de Mehdi Doubal et Bruno Parabis du Master 2 Professionnel Etudes et diagnostics sociologiques Université de Nice Sophia Antipolis, vous pourrez lire ci-dessous les conclusions de cette étude.



synthe0300se-e0301tude-de-terrain-galice-0028glisse03010028e0029s0029

La conférence de Jean-Marie PETITCLERC


Toujours dans la série des conférences organisées par le CEAS. Revenons à l'année 2008.

Jean-Marie_Petitclerc_par_Claude_Truong-Ngoc_septembre_2015

Nous avons bénéficié de l'intervention de Jean-Marie PETITCLERC.

Fondateur et directeur de l'association « Le Valdocco » à Argenteuil, directeur de l'Institut de Formation aux Métiers de la Ville à Argenteuil, il devient chargé de mission au Conseil général des Yvelines. En septembre 2004, il rejoint Tassin-la-Demi-Lune, à l'ouest de Lyon, où il monte une antenne du Valdocco et reprend un atelier chantier d'insertion, ARPPE, devenue ACIRPE en 2007. Très impliqué dans le scoutisme, il est aumônier de groupes Scouts et Guides de France à Tassin-la-Demi-Lune et à Lyon.

Connu pour ses nombreuses conférences et ses ouvrages, sur le thème de l'éducation et des actions de prévention. Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Il a créé de nombreux mouvements et associations, notamment Teamville et Campobosco.


En juin 2007, il est nommé 'chargé de mission' au cabinet de Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, responsable de la coordination des acteurs locaux, poste qu'il quitte début février 2009, pour se consacrer pleinement à la direction de l'association Le Valdocco, et notamment à Laurenfance, le foyer pour jeunes en difficulté ouvert à Tassin la Demi-Lune par l'association.


Voici le compte rendu de la conférence rédigé par Catherine TRAYNARD, Réeducatrice de l’Education Nationale en poste à l’Ariane Sud.



En lire plus ...

Projet On family's Side

Le CEAS a souhaité s'intégrer dans un projet européen de soutien à la parentalité. Sous l'égide du "Grundvig", programme européen, il s'agissait de travailler avec des familles du Vallon des Fleurs, impliquées dans un groupe de parole et intéressées par l'échange avec d'autres familles européennes. On Family's Side, en partenariat avec la FNARS a été relaté dans la lettre des amis du CEAS en 2008.



lettreduceas


En lire plus ...

Conférence de François DUBET

François Dubet, né le 23 mai 1946 à Périgueux, est un sociologue français, ex-directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il était professeur à l'Université Bordeaux II jusqu'à sa retraite en 2013. Il est l'auteur d'études consacrées à la marginalité juvénile, à l'école et aux institutions. Il a dirigé l'élaboration du rapport Le Collège de l'an 2000 remis à la ministre chargée de l'enseignement scolaire en 1999.

A l'invitation du CEAS, il a animé une conférence le 25 Octobre 2012 sur le thème "Les places et les chances. Repenser la justice sociale".

Les sentiments d’inégalité  liés à la justice sociale ne sont pas le reflet de la réalité. Ils sont liés à un prisme : une conception de la justice. Il en existe aujourd’hui deux grands modèles : l’égalité  des places et l’égalité  des chances, avec la même ambition de réduire les inégalités, afin de les rendre sinon justes, du moins acceptables. Pourtant elles diffèrent profondément.
Il s’agit de partir d’un moment fondateur commode : la révolution française avec l’affirmation « les hommes naissent libres et égaux ».


En lire plus ...

Conférence de Nicolas DUVOUX

Le cycle de conférence organisé par le CEAS dans le cadre de son Espace de Réflexions et d'initiatives, a accueilli en Juin 2012, Nicolas Duvoux.

Nicolas Duvoux, maître de conférences en sociologie à l’Université Paris Descartes, membre du Cerlis - Centre de recherche sur les liens sociaux, est l’auteur de l’ouvrage « Le nouvel âge de la solidarité – Pauvreté, précarité et politiques publiques » (2012), et de » L’autonomie des assistés. Sociologie des politiques d’insertion » (2009).

Il aborde ici deux questions intimement liées, celle de la montée du pilier de l'assistance en France dans notre système de protection sociale, avec les questions que cela pose, et celle des pistes qui se dessinent pour réorienter la protection sociale vers plus de continuité entre assurance et assistance d’un côté et plus d’égalité de l’autre, où il se place dans une posture propositionnelle.

En lire plus ...